L’asimine par Raphaël Colicci

L’asimine par Raphaël Colicci

asimine

Du fait de la présence de substances irritantes dans les fruits verts, il est conseillé de ne récolter les fruits que s’ils sont mûrs ou qu’ils sont très proches de l’être. ©Raphaël Colicci

C’est la récolte des asimines appelé aussi mangue banane, un moment très attendu, On se régale !

Dans mon verger, je ne lui ai jamais connu de maladies, ni d’attaques d’insectes ou ravageurs, même les sangliers ne s’y sont jamais frottés, car les graines dégagent un insecticide naturel. Les fruits se mettent en grappes jusqu’à six beaux fruits dont la structure rappelle celle des mangues. L’asimine nous offre des vertus sans pareille : sur le plan nutritif elle est riche en vitamines A, B3, C, en acides animés et nous apporte de nombreux minéraux et oligo éléments. Sur le plan médicinal c’est un fruit diurétique, laxatif, fait baisser la fièvre. Ces feuilles peuvent être utiliser en cataplasme pour traiter les furoncles et les abcès, son écorce est un tonic amer et servait pour confectionner des cordes. Les graines un peu trop abondantes, peuvent servir d’insecticide naturel, ou être conserver pour semis. Après la dormance hivernale elles peuvent être planté avec patience car son temps de germination est de 2/3 semaines. Sa saveur de banane vanillée, la prédispose aux préparations de sorbets, de smoothies, de milk shake, de flans, de compotes. 

1 commentaire sur “L’asimine par Raphaël Colicci

  1. Bonjour Raphael

    Merci de faire connaitre ce bel arbuste; Je suis en train de démarrer une petite foret comestible
    sur notre terre de Los Masos( 66) et j’aimerais bien planter quelques pieds d’ansimine; nous sommes sur un plateau à 300 mètres d’altitude face au mont canigou!
    que penses tu de cette possibilité de plantation? Dois je démarrer de la graine et pourriez vous nous en fournir; nous serons interréssé pour semer de l’artémisia, les graines prises chez kokopelli se sont avéréés stériles!
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Jean- michel Joffre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *