Les travaux du verger au début d’hiver

Les travaux du verger au début d’hiver

verger-hiver-Feijoa

Verger d’hiver / feijoas  ©Joana Bénichou

Les journées sont de plus en plus courtes, la fraicheur s’installe, les feuilles tombent, la nature peu à peu s’endort. Les récoltes de pommes, de kakis, de châtaignes, de kiwis, de féjoas… s’estompent ; nettoyer le verger devient nécessaire.

On va commencer par enlever les feuilles mortes, les fruits abimés, les bois morts, les mousses trop épaisses, cicatriser les blessures avec du mastic. En fait supprimer tout ce qui peut servir d’abris aux insectes et aux champignons. Par prévention je conseille de protéger les troncs et les principales charpentières avec le badigeon suivant :

– 3 mesures de cendre de bois tamisée

– 1 mesure de bouse de vache ou crottin de cheval

– 5 mesures d’argile verte

– 1 litre de décoction de feuilles de consoude ou de prêle ou les deux

Obtenir un badigeon épais applicable au pinceau.

Sinon utlisez de la bouillie bordelaise bio, épaissie avec de l’argile verte.

Une fois le verger assaini, on peut mettre autour des arbres jusqu’à la frondaison du compost pour protéger et activer la vie des micro-organismes du sol.

Il faut préparer les trous des futures plantations afin de bien aérer le sol et faire pénétrer l’eau de pluie, les arbres en pots peuvent être mis en terre. Pour les plantations en racines nues rien ne presse puisque cette année l’automne a été doux et la sève n’est pas complètement descendue.

Pour la taille, je préfère attendre la fin des gels d’hiver, ce qui n’empêche pas de couper les bois secs et d’éclaircir les arbustes comme les framboisiers, les cassissiers, les groseilliers, les muriers, les vignes… et en faire des boutures. Dans de nombreux vergers je constate la présence de ruches ce qui est très important pour la pollinisation au vu des pertes de nombreuses colonies. Je vous conseille de les nourrir, de les protéger des prédateurs, de vérifier les fonds de ruches pour permettre une bonne aération et éviter les moisissures de l’hiver, nettoyer les cadres, particulièrement ceux qui sont atteint par la teigne.

Je vous souhaite bon courage pour ces travaux d’hiver.

Raphael Colicci

1 commentaire sur “Les travaux du verger au début d’hiver

  1. La plantation des arbres en novembre me paraît préférable car de nouvelles racines pourront commencer à se former pendant l’hiver, c’est ce que nous faisons à l’Association Pomologique de Normandie pour nos vergers conservatoires. D’autre part, nous taillons en janvier (ce qui nous permet de recueillir des greffons) et nous n’avons jamais eu d’ennui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *