Vitis prohibita : un 2e volet

Vitis prohibita : un 2e volet

cepages interdits

Lucie Morton au conservatoire des cépages oubliés en compagnie de son créateur Gilbert Bischeri / Vendanges chez Gilbert  ©Stephan Balay

L’aventure n’est pas terminée pour Vitis prohibita car le réalisateur a été sollicité par Lucie Morton, ampélographe américaine interviewée dans le film, pour développer un 2e volet sur l’histoire des cépages hybrides.

Pas vraiment une suite, car il s’agira de raconter plus en détail l’histoire de la viticulture américaine et les liaisons des cépages natifs américains avec l’Europe et le reste du monde qui ont abouti sur le travail d’hybridation pour la lutte contre les maladies. Le projet est acté entre le cinéaste et la « chercheuse » qui ont déjà tourné quelques séquences à Paris dans le vignoble de Montmartre ainsi que dans les Cévennes. Malheureusement interrompu par la pandémie, le tournage reprendra de l’autre côté de l’Atlantique lorsque la situation le permettra.

Souhaitons que cette passionnante investigation se poursuive pour le plus grand bonheur des amoureux de l’histoire des cépages américains.

En attendant pour ceux qui n’aurait pas encore pu voir le documentaire Vitis prohibita, nous vous invitons à consulter notre boutique en ligne, ou nous le commander par voie postale ou par messagerie à contact@fruitoublies.org.

La bande annonce du documentaire Vitis prohibita sorti en salle en 2019.

Josiane Subirats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *