Retour sur l’assemblée générale et la médiation à venir

Retour sur l’assemblée générale et la médiation à venir

AG Fruits Oublies reseau

Dégustation des dernières figues de la saison au conservatoire de la figue Lands figs eden et visite des lieux par Abdel El Ouardi

L’Assemblée Générale Ordinaire de l’association Fruits Oubliés Réseau s’est tenue le  samedi 09 octobre dernier dans le sympathique et fonctionnel Atelier de Claret. Nous avons eu le plaisir d’y être accueillis par Yves Chabert, fondateur et président de ce Tiers-lieu rural innovant, qui nous a soutenu avec bienveillance lors de la mise en place de cette journée.

Une quinzaine de personnes étaient présentes pour voter les traditionnels rapports (moraux, financiers, d’activité) et élire les membres du nouveau conseil d’administration. Quatre nouveaux membres viennent ainsi renforcer l’organe stratégique et décisionnel de l’association, à la suite de l’embauche d’un nouveau salarié-coordonnateur en septembre dernier, permettant d’aborder les perspectives à venir sous les meilleurs auspices

En effet, cette journée a été aussi l’occasion de débattre et d’évoquer les nombreuses pistes de réflexions à l’ordre du jour, des prochains numéros de la revue, du réseau et son animation par de nouveaux partenariats dont les groupes numériques Fous de fruitiers, tout en réfléchissant au projet associatif et son offre de services.

Mais le point d’orgue de l’assemblée générale qui a particulièrement animé l’évènement, a été le point sur la procédure judiciaire et la médiation à venir. Si l’association ne s’est pas trop étendue sur l’actualité du procès judiciaire en cours, elle a été plusieurs fois interpellée pour en savoir plus. Depuis le 23 mars 2021, un premier jugement, délivré par le tribunal d’Alès, a été rendu, condamnant en premier ressort les parties opposées à restituer le stock de revues des numéros 39 à 69 tout en renvoyant le litige relatif à la propriété intellectuelle devant le tribunal judiciaire de Marseille.

Les associations adverses concernées par cette décision ont  fait appel de celle-ci. Il est tout à fait certain que la procédure s’éternisera, d’autant plus qu’il reste des  questions, non statuées, inhérentes à la marque Fruits Oubliés. L’association a donc proposé, à son initiative, une demande de médiation par le biais de son avocate afin de trouver un compromis aux différends qui opposent les parties prenantes. Cette dernière a été acceptée et validée par ordonnance par la cour d’appel de Nîmes, désignant un magistrat honoraire pour encadrer les rencontres et trouver une solution au conflit.

Les membres présents à l’assemblée générale ont tous convenus de la nécessité d’avancer au-delà d’une procédure judiciaire coûteuse et sans fin. Ils se sont dits satisfaits d’entreprendre une médiation pour s’efforcer de dépasser les antagonismes et peut-être  trouver un terrain favorable à une potentielle cohabitation future.

Les riches discussions se sont achevées par un convivial repas à l’Atelier de Claret, mélangeant les  fruits de saison (de la figue au raisin) aux plats “maison” des participants, toujours accompagnés d’un excellent vin de clinton de nos amis de la confédération du Clinto de Marca de notre partenaire et ami Franco Zambon de Fontigo en région de Trévise.  

L’après-midi fut consacrée selon la coutume à une  visite de terrain sur la thématique fruitière. Beaucoup découvrirent  la magnifique collection de figuiers du verger conservatoire au nom évocateur “Lang Figs Eden” situé au Nord de la région Montpelliéraine de notre ami Abdel El Ouardi, nouveau membre du conseil d’administration. C’est avec beaucoup de pédagogie et de gentillesse qu’Abdel fit découvrir une partie de sa collection composée de plus de 500 variétés.

Avant de se quitter, telle une ruche bourdonnante, des échanges spontanés de boutures, graines, fruits, plantes et recommandations rythmèrent comme à l’accoutumée, la rencontre de ces passionnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *