Nouvelles hivernales des Coteaux d’Aujac

Taille des cépages résistants à Aujac ©Gilbert Bischeri

Nouvelles hivernales des Coteaux d’Aujac

La période est propice à la fertilisation du sol avec l’adjonction de fumier de brebis bien décomposé. Cette matière organique va enrichir le sol de la parcelle conservatoire de cépages résistants pour donner une excellente qualité de raisin et ainsi une cuvée 2022 à l’image de notre terroir cévenol. Avant d’attaquer la taille, nous avons passé la tondeuse pour broyer les feuilles de vignes, les résidus de l’éraflage de la vendange (les rafles), les résidus de la fermentation (le marc pressé) pour restituer au sol le fruit que la plante nous a donné en octobre.

Le mois de février est dédié à la taille des cépages en treilles ou pergola. L’escabeau est de rigueur pour un travail de longue haleine qui, dans le meilleur des cas, atteint 5 à 6 ceps en une après-midi.

Gilbert Bischeri



1 commentaire sur “Nouvelles hivernales des Coteaux d’Aujac

  1. Je NE COMPRENDS PAS CETTE FIXATION SUR LES CéPAGES “interdits” ? IL Y AVAIT DES CéPAGES AUTOCHTONES DANS LES CéVENNES AVANT LE PHYLLOXERA POURQUOI NE PAS S’y intéresser ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *