La fraise

©NYPL

La fraise

Avec l’arrivée des premières chaleurs, les fraises mûrissent dans nos jardins. C’est un immense plaisir de déguster les premiers fruits de l’année. On oublie trop souvent que la fraise est un faux fruit. Comment est-ce possible ? La botanique nous enseigne qu’au départ, il y a bien une fleur, un pistil, des étamines, du pollen. Mais cette belle fraise, odorante n’est pas le fruit du fraisier. Ce sont ces petits grains sur la surface de la fraise qui constituent les vrais fruits, on les appelle des « akènes ». La chair étant le réceptacle de la fleur qui s’est développé. Les fraisiers produisent des stolons qui marcottent facilement et donnent de nouveaux fraisiers.

La première culture de fraises en France remonte en 1324 à l’hôpital d’Arras, pour ses vertus médicinales. On utilise ses feuilles, ses racines, ses fruits sous forme de tisane principalement pour soulager les maux de gorge, les douleurs vertébrales, les fractures.

Peu à peu la gourmandise a pris le dessus. Au XVIIIe Amédée-François Frézier ramène du Chili des fraisiers qu’il va planter dans son potager de Plougastel. Pollinisés par des fraisiers de Virginie, ce sera la naissance de l’espèce fragaria x ananassa.

Il existe plus de 600 variétés de fraises et l’industrie agro-alimentaire crée constamment de nouvelles variétés. Je vous conseille d’introduire dans votre potager des variétés qui ont fait leurs preuves.

Pour les fraisiers non remontants, citons la gariguette, le capron royal, le belrubi, la blanche ananas (blanche rosée), la Md mouton, la ciflorette, surprise des halles et la cigaline. Quant aux fraisiers remontants, la mara des bois, la cirafine, la mariguette, la charlotte et la St Joseph.

Ce fruit délicieux est aussi intéressant pour notre santé : riche en fibres, en polyphénols, vitamines C, B9, potassium, magnésium, peu calorique. Elle prévient les maladies cardio-vasculaires, elle est anti-inflammatoire, renforce l’immunité, facilite la digestion, prévient la cataracte. Vous pouvez aussi utiliser les feuilles en tisane. Ces vertus médicinales sont plus fortes avec les fraises des bois.

C’est la saison, accueillons le retour de la fraise sur nos tables pour le plus grand plaisir de nos papilles.

 

Raphaël Colicci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *