Rupture de stock

Revue 57 : Le renouveau de la grenade – Version papier

6,00

Rupture de stock

Description

57 : Le renouveau de la grenade – Printemps 2014

 

Sommaire :

-*Portrait : Pierre Rabhi .
-*Alternative : les acteurs. de la grenade
-*Économies : la grenade
-*Technique : cultiver la grenade
-*Fiches fruitières : Bala Mursal et Mollar: de Elche
-*Cahier central : les grenadiers
-*Pomologie : les grenadiers de Tunisie
-*Nutrition et santé : La grenade
-*Santé : Tous les états de la grenade
-*Bona fama : Le châtaignier‘
-*Graines d’nfos : E.on etla châtaigneraie
-*Lu pour vous
-*Fiches fruitière Wonderfull et Provence

Édito

**Les loges de la grenades

Un fruit, une ville, une bombe

ll y a de la grenade dans l’air Le grain punique (granada punica) est tendance. ll y a de la grenade dans l’air, pourtant nous ne sommes pas a Notre Dame des Landes. On évoque « l’alicament » du XXIe siècle. On (re)découvre ses vertus, tellement nombreuses. La grenade serait une panacée . ? Elle serait en passe de devenir une filière ? (nous la souhaitons courte). ll y a de la grenade dans les jardins, la filière la plus courte. La grenade comme le fruit de la lenteur On achève de dévorer une pomme quand on finit d’égrainer une grenade. Pourquoi l’occident ne mange plus (pas ?) de grenade, peut être parce qu’il en a inventé d’autres… À peu près tous les courants artistiques (peinture, littérature, cinéma, sculpture) ont utilisé, magnifié le fruit de la grenade,

Et cette ville d’Andalousie qui porte son nom, née selon la légende d’une plantation de grenadiers par le Prophète Mohammed. j’irai planter un grenadier là ou la chanson ne l’avait pas imaginé, Que nous reste-t-il des jardins de l’Alharnbra, de l’école agronomique arabo-andalouse, de ce « moment andalou » ?

La diversité variétale extrême de la grenade trahit ses usages millénaires. Sa puissance symbolique gravite autour des profondeurs ,de la sexualité des dieux et de la violence…la grenade est une bombe à graines. but est bon dans la grenade, l’écorce, le jus, le vin, le vinaigre, et ce fameux sirop : la grenadine.

La grenade éclate sur l’arbre et explose au sol.

Il en échappe des dizaines d ‘arilles, rouge grenat.

La grenade comme un fruit décroissant, car il faut du temps.

On pourrait faire de ce fruit étrange et complexe un symbole de nos alternatives.

Le modèle agricole français est mal en point.

La question de la souveraineté alimentaire est récurrente.

La grenade, c’est beaucoup plus qu’un « alicament » parce qu’ « il n’y a pas une seule grenade qui ne contienne un grain du paradis»[[(lbn alïAwvvâm). le livre de l’agriculture 1192 .]]

Jean Luc Danneyrolles

Informations complémentaires

Poids 160 g


Produits exclusifs

Catégorie spéciale de produits